Après une courte nuit, le réveil matinal est difficile… D’autant plus que la température extérieure est de -2°C… Un petit-déjeuner rapide, ou presque et nous voilà à nouveau dans le bus, notre fidèle destrier, pour attaquer une nouvelle journée !


Au programme : la visite de la réserve Indienne Navajo, située dans l’Utah, et qui est à peu près aussi grande que la Belgique. Après plusieurs kilomètres, une pause technique s’impose et c’est au Burger King que la plupart d’entre nous se remplissent le ventre, pendant que d’autres se le vident, mais la palme revient à ceux qui préfèrent la nourriture spirituelle : ils visitent les premières maisons indiennes, appelées « Hogan ».


Remontée en selle trente minutes plus tard, après que tout le monde ait pu aller aux toilettes, sachant que chez les Indiens, il n’y a aucun sanitaire. Nous arrivons au parc national de Monument Valley, où les Indiens nous attendent, non pas avec la hache de guerre, mais avec des Jeeps, pour nous faire découvrir leur immense territoire.

 

Les Navajo(s) connaissent un peu le français et c’est après un ‘’roule ma poule’’, ‘‘c’est parti mon kiki’’ et ‘‘en voiture Simone’’ que nous allons à la rencontre des merveilles de la réserve. Après l’émerveillement de la veille face au Grand Canyon, nous en avons encore pris plein les yeux !Panoramique_D_sert_de_Navaro


Les paysages qui s’offraient à nous étaient presque trop beaux pour être réels… Lors de la visite en Jeep, nous avons fait plusieurs pauses photos afin d’immortaliser ce moment magique.


Toujours sur notre circuit, des Navajo(s) nous attendent pour nous faire goûter leurs spécialités culinaires. Après ces saveurs inédites, retour au point de départ pour découvrir l’artisanat local (bijoux, tapis, nourriture…) Le car nous attendait et cette fois-ci, nous quittons l’Utah pour retourner en Arizona, direction Page (ville créée en 1957 à l’occasion de la construction du barrage sur la rivière Colorado) ; ceci a donné naissance au lac Powell, d’une longueur de 350 km. Cette ville a pu relancer l’activité économique de l’Arizona, grâce à son centre nautique, très prisé par les Américains (marina, pêche, sports…)

Après une rapide installation dans notre hôtel, nous avons deux heures de quartier libre, pour visiter la ville, faire des achats, … A 19h, rendez-vous dans notre restaurant du jour, le STEAK HOUSE, pour manger, comme son nom ne l’indique pas, du SAUMON ! Et à la clé, une animation Country !


Après un rapide dîner (les serveurs nous laissent à peine terminer ce que l’on a dans la bouche et ce n’est pas Monsieur Curtil qui dira le contraire !), il ne nous faut pas longtemps pour partir P1050527profiter de notre soirée. Pour les plus de 21 ans, c’est au Saloon que se terminera la soirée, pour d’autres bowling et pour les plus fatigués : dodo !


Mais le voyage n’est pas fini…

A demain pour de nouvelles aventures !!!


HS : Écrit on des Navajos ou bien des Navaro. C'est le grand débat qui oppose tout le monde !! Une aide d'une prof de français svp !