Le 11/02/2013.

Comme d’habitude, le petit déjeuner à l’hôtel vers 8h30, et à 9h le bus est prêt pour nous faire visiter la ville de

Pouchkine, située à une trentaine de km de Saint-Pétersbourg.

Pierre 1er offrira à son épouse Catherine 1ère, les terres reconquises (la guerre contre la suède). En 1711, Catherine 1ère reçoit le titre de Tsarine ; elle commença d’y construire un Palais. Sa fille, l’impératrice Elisabeth 1ère de Russie, commanda à l’architecte italien B.Rastrelli ( voir la statue : photo ci-dessous) , le palais Catherine appelé ainsi en l’honneur de sa mère, Catherine 1ère.

La guide nous a appris que l’impératrice Elisabeth possédait : 40.000 paires de chaussures et 15.000 robes de soirées.

Palais Catherine -  l’architecte italien : B-Rastrelli

Jusqu’en 1937 la ville s’appelait aussi le village impérial. La ville prit ensuite le nom du dramaturge russe à l'occasion du centenaire de sa disparition (1837).

Nous avons visité le palais de Catherine 1ère :

On a été émerveillé par La Chambre d'ambre, une pièce aux murs recouverts d’éléments sculptés dans de l'ambre authentique, fut offerte par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier au tsar de Russie Pierre le Grand en 1716. Pendant presque deux siècles, elle fut installée au palais Catherine.

Plusieurs fois rénovée, elle avait une surface de 55 mètres carrés et contenait plus de six tonnes d'ambre. Volée par les nazis en 1941, elle est considérée comme perdue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une reconstitution à l'identique de la Chambre d'ambre a été inaugurée en 2003 après presque trente années de travaux, au palais Catherine.

Le nom de l’ambre dérive de l'arabe anbar, qui désignait à l’origine l'ambre gris (concrétion intestinale du cachalot utilisée en parfumerie). Cette résine d’arbre fossilisée généralement jaune doré à orangé, parfois verte, rouge, violette ou noire, transparente à translucide, peut contenir des insectes, des grenouilles, des crapauds ou des lézards, des résidus de plantes ou de graines, emprisonnés il y a des millions d’années. On la trouve dans les régions baltiques.

On a aussi était impressionné par la grande salle de Bal :

Ensuite on s’est promené autour du palais :

Ce domaine appartenait d'abord à la seconde femme de Pierre le Grand, Catherine I, mais c'est sa fille Catherine II qui a réellement rendu l'endroit ce qu'il est devenu aujourd'hui.

On est vraiment tombé sous le charme de ce village, c’est un vrai paradis (je comprends pourquoi on le surnomme Versailles du nord).

A  13h30, retour à Saint-Pétersbourg, direction le collège de Petrovsky. Notre rendez-vous était prévu à 15h, ce qui nous laisse plus d’une heure pour manger, et on a décidé d’aller au Macdonald russe.   

A  15h, trois élèves de l’école Petrovsky nous attendaient vers la sortie du métro et à 15h15 nous sommes arrivés au collège où la directrice, la responsable pédagogique ainsi que Valida nous attendaient.

Deux élèves nous ont présenté très brièvement leur collège. Sylia et Audrey ont fait de même et en anglais.

On a beaucoup apprécié l’accueil et la gentillesse des russes.

 

Encore une journée plein de souvenirs.